🖋️ Aimer lire, aimer écrire...

 

Est-ce que les gens qui aiment lire aiment Ă©galement Ă©crire ? Ce n'est pas forcĂ©ment une Ă©vidence, loin de lĂ . On peut imaginer que l'inverse est forcĂ©ment vrai, sauf dans le cas d'un crĂ©ateur qui voudrait tout faire ex-nihilo, ce qui peut sembler presque impossible, car si on n'a pas forcĂ©ment le temps de regarder ce qui se fait Ă  cĂ´tĂ©, Ă  un moment donnĂ© dans l'apprentissage il a bien fallu prendre des modèles. Modèle prĂ©sent, modèle passĂ©, il y aura toujours une source d'inspiration.

 

La mĂŞme rĂ©flexion pourrait se faire dans le cas de la musique, avec la diffĂ©rence cette fois-ci qu'en plus on trouvera la possibilitĂ© d'interprĂ©ter de la musique, donc « faire de la musique », sans l'avoir composĂ©e auparavant.

 

J'apprécie de lire, d'écouter de la musique, mais presque plus d'écrire ou de composer, c'est à dire de créer de façon générale. Ces moments reviendront comme des jalons qui permettent de se retrouver avec soi-même lorsque l'on parcourt ses créations passées.

 

J'ai ainsi repris l'écriture d'un roman qui m'avait occupé il y a une dizaine d'années et dont je n'avais réalisé que l'amorce, c'est à dire seulement trois chapitres. Je regrette de ne pas avoir eu plus de ténacité à l'époque, j'ai d'ailleurs dans les cartons un autre roman, si possible plus ambitieux, commencé il y a plus de vingt ans et qui présente encore plus de maladresses que le second.

 

Néanmoins après avoir relu le début de ce texte je reste assez satisfait de son ambiance générale et je n'ai pas eu l'impression d'avoir trop d'erreurs de goût. Il avait été conçu comme un moyen d'écrire sans trop de pression, sur un mode de feuilleton à l'ancienne.

 

L'idée d'en parler ici c'est donc de renforcer l'engagement et la motivation à le terminer...

 

 

 

↩️ Index Gemlog

🏠 Index Accueil