đź’» Des outils en ligne de commande

 

Avec mon utilisation régulière de NetBSD (1) sur un Raspberry Pi 3 modèle B, qui est un peu poussif, cela a encouragé tout naturellement l'utilisation de la ligne de commande pour gagner du temps et éviter des logiciels plus gourmands en ressources.

 

J'utilisais déjà fréquemment byobu sur mes serveurs, mais j'ai paufiné un peu plus ses paramétrages, pour rendre certains raccourcis claviers plus naturels. Il permet d'avoir des onglets, des séparations de fenêtres en panneaux, et cela fait un environnement de travail très convivial une fois que l'on sait passer facilement d'une application à l'autre. Il est très pratique également si on est plusieurs connecté sur un même serveur, car l'affichage sera partagé par tout le monde.

 

En éditeur de texte, vim est la référence, et il est utile de connaître les commandes de base pour savoir s'en sortir un minimum. J'ai également configuré certains raccourcis avec nano, que l'on trouve installé par défaut sur certaines distributions ou serveurs. À l'usage, je le trouve plus confortable que vi(m), notamment lorsqu'on a l'habitude de taper ctrl+s pour sauvegarder un document par exemple.

 

J'ai installé également mc (midnight commander), un gestionnaire de fichiers en mode texte. Je le connais peu, mais je vais apprendre à le découvrir un peu plus.

 

Pour faire des copies d'Ă©cran, 'scrot' est pratique.

 

On peut naviguer sur le web avec links, elinks ou w3m (ce dernier permet mĂŞme d'afficher des images).

 

Reste à configurer mutt ou alpine pour gérer les emails, et trouver des lecteurs de musique en ligne de commande...

 

 

Je vais référencer tous ces logiciels dans une page dédiée (2) de cette capsule.

 

 

 

 

(1) Gemlog sur NetBSD

(2) Divers outils sur systèmes Unix

Aide pour la configuration de Xterm

Aide pour utiliser le navigateur w3m

info sur byobu

 

Copie d'Ă©cran avec WindowMaker et Xterm

 

#informatique

 

 

 

↩️ Index Gemlog

🏠 Index Accueil